Étiquette : semana santa

La ciudad en el desierto de los nenúfares

La ciudad en el desierto de los nenúfares

Volcán Ediciones
Autor: Michel Abax
Traducción: Natalia López
Ilustraciones: Laura Alcina – Inti Guevara

Prolongo por Nathalia Lopez

Leer el primero capitulo

La ciudad en el desierto de los nenúfares es el relato de un viaje en el que el escritor francés Michel Abax se propuso seguir las huellas del autor de Cien años de soledad y revivir la magia de su cultura. Tras el rastro del Nobel colombiano, y en medio de duras condiciones climaticas, Michel Abax logra llegar a la ciudad colonial de Mompox durante una Semana Santa. Los viajes en lancha, las procesiones, el fervor de los feligreses, la música de las orquestas y la celebración en el cementerio, le permitirán al autor reencontrarse con la sensualidad y exuberancia narradas en las páginas de Gabo y redescubrir en la vida cotidiana, en los paisajes y en los embarcaderos del río Magdalena la voluptuosidad de la Costa Caribe. »

Traduction
La ciudad en el desierto de los nenúfares (La ville dans le désert de nénuphares) est le récit d’un voyage dans lequel l’écrivain Michel Abax se propose de suivre les pas de l’auteur de Cent ans de solitude et revivre la magie de sa culture. Malgré de dures conditions climatiques, il réussit à parvenir à la ville coloniale de Mompox durant la Semaine sainte. Les voyages en pirogue, les processions, la ferveur des fidèles, la musique des orchestres et la célébration dans le cimetière permettre à l’auteur de ressentir la sensualité et l’exubérance des narrations de Gabo à travers la vie quotidienne, les paysages, la vie sur les rives du Rio del Magdalena, la volupté de la côte caraïbe.

Entretien avec Pascal Jourdana, pour Radio Grenouille à propos de son roman La brulure des anges et sa nouvelle La cuidad en el desierto de los nenufares.


La Semaine Sainte à Mompox
La ville de Mompox, créée en 1564, est reconnue patrimoine historique et architectural de l’Humanité. Elle se situe au bord du fleuve Magdalena, dans le département du Bolivar. L’adaptation cinématographique du roman Chronique d’une mort annoncée a été tournée dans les rues de Mompox. Durant la semaine sainte, les statues des Saints sont portées par les villageois à travers la ville. On y célèbre en particulier le Vendredi des Douleurs et la Sérénade aux Défunts. Les tombes y sont ornées de fleurs et les défunts accompagnés en musique jusqu´à l’aube.

  • photo2

  • P1100783

  • P1100782

  • P1100777

  • P1100776-1

  • P1100765

  • P1100763

  • P1100762

  • P1100761

  • mompoxvuedelapirogue2

  • mompox-cimetierre

  • Mompox

  • 20110420_0185

  • 20110420_0177

  • 20110414_0352

  • 20110414_0328

[chevron-right]

Lire la suite